Journée mondiale du Recyclage

En 1994, les Etats-Unis ont créé la journée du recyclage pour promouvoir la consommation de produits fabriqués en matériaux recyclés. C’est en 2018, qu’elle est devenue « mondiale » à l’initiative du BIR (Bureau of Recycling) pour sensibiliser les consommateurs aux enjeux du recyclage.

"4,6 tonnes de déchets par habitants"


En 2016 en France, on comptait en moyenne 4,6 tonnes de déchets par habitants dont 568Kg de déchets ménagers assimilés soit une baisse de 0,3% en 10 ans. 65% de ces déchets sont recyclés soit 13% de plus en 10 ans alors que 29% d’entre eux sont éliminés (-15% en 10 ans). On note que 6% de ces déchets sont utilisés pour la valorisation énergétique soit une hausse de 59% en 10 ans et 11 millions de barils de pétrole évités grâce à cette valorisation.


Le recyclage est une ressource pour l’industrie française car il approvisionne 66% de l’industrie papetière, 50% de la sidérurgie, 58% de l’industrie du verre et 6% de la plasturgie. Mais il permet aussi d’éviter de produire 17 millions de tonnes de nouvelles matières premières et 20 millions de tonnes de CO2.


La journée du recyclage a pour vocation de promouvoir la consommation de produits fabriqués en matériaux recyclés mais également de mettre en lumière les avantages et bienfaits de l’économie circulaire. Cela devient un enjeu majeur pour l’environnement de dépasser le modèle économique linéaire consistant à extraire, fabriquer, consommer et jeter. Avec ce modèle toujours prédominant aujourd’hui nous fabriquons de futurs déchets tout en consommant des matières premières et de l’énergie.


“ 38 millions de tonnes de déchets ménagers par an”

C’est pourquoi en 2019, la France, qui produit plus de 38 millions de tonnes de déchets ménagers par an, s’est engagée en faveur d’une économie circulaire. Au travers de son ministère de la Transition écologique et solidaire, la France a mis en œuvre une « Feuille de route pour l’économie circulaire » regroupant 50 mesures concrètes pour enfin réconcilier l’économie avec l’environnement. Ces mesures visent à encourager les consommateurs et citoyens à consommer plus durable, les collectivités à recycler et valoriser leurs déchets, les entreprises à mieux produire et mieux gérer leurs déchets et pour l’Etat et les acteurs publics d’être force d’entrainement via la commande publique.


Dans le même registre, après une directive européenne adoptée par la Commission Européenne, le parlement européen et le Conseil européen, transcrite par décret dans la Loi Française, certains produits en plastique à usage unique ont été interdits à compter du 1er janvier 2020. Une nouvelle étape significative pour l’environnement et l’économie circulaire après l’interdiction des sacs plastiques à usage unique distribués en caisse.


Une action de la Fondation VALGO


La Fondation VALGO a également à cœur de s’engager pour une économie circulaire. Pour ce faire, elle accompagne des acteurs économiques, comme par exemple le Domaine hôtelier du Normandoux situé à Poitiers, pour repenser leurs modèles et mettre en place des alternatives durables. La Fondation participe à la sensibilisation à la fois des employés et des clients et soutient la mise en place des actions, comme le compostage, pour que ce Domaine devienne un hôtel éco-responsable.


Pour découvrir ce projet, cliquez ici.


26 vues

Posts récents

Voir tout

Réduisons nos déchets !

La Fondation VALGO participe à la mise en place d'un système de compostage sur un domaine hôtelier, permettant ainsi le recyclage des déchets alimentaires du restaurant de l'hôtel. En vue de réduire a

Nous

Suivre

S'inscrire à la 

Newsletter

A propos de 

Nous

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon

Contact