top of page

Loi anti-gaspillage 2020 : compostage obligatoire depuis le 1er janvier 2024

La loi anti-gaspillage de 2020 a instauré le compostage obligatoire pour lutter contre le gaspillage et à partir du 1er janvier 2024


Le tri à la source des biodéchets est généralisé pour tous les particuliers et les professionnels. 🌍♻


C'est aux collectivités territoriales, qui ont pour compétence la gestion des déchets, de proposer à leurs habitants une solution pour pouvoir trier leurs restes alimentaires chez eux, et les valoriser par la suite (sous forme de compost ou de biogaz).


Cette généralisation du tri à la source concerne aussi tous les professionnels producteurs de biodéchets : restaurants, hôpitaux, cantines scolaires, artisans, hébergeurs.


Dans ce contexte, le compostage de proximité est une solution simple à mettre en œuvre, efficace, peu coûteuse et peu émettrice de CO2 (pas de déplacement de la matière).



Par ailleurs elle permet également de sensibiliser et responsabiliser les citoyens sur leur consommation et leur production de déchets.



Une telle mesure a été mise en place pour permettre de :


  1. Gérer les déchets : Le compostage réduit la quantité de déchets envoyés en décharge, contribuant ainsi à la réduction de la pollution environnementale et des coûts associés à leur traitement.

  2. Lutter contre le changement climatique : Le compostage réduit les émissions de gaz à effet de serre provenant des déchets organiques en les décomposant dans des conditions contrôlées, plutôt que de les laisser se dégrader dans des décharges où ils produisent du méthane.

  3. Enrichir les sols : Le compost est un engrais naturel riche en éléments nutritifs essentiels pour le sol, favorisant ainsi la fertilité et la santé des sols agricoles.

  4. Promouvoir l'économie circulaire : Le compostage fait partie d'une approche plus large de l'économie circulaire, où les déchets organiques sont recyclés en ressources précieuses plutôt que d'être éliminés.


En résumé : 

Selon l'ADEME, ce geste écoresponsable devrait réduire : 


de 30 % les déchets recyclables jetés dans les ordures ménagères. En transformant ces déchets en biogaz ou en fertilisants, ils pourront être revalorisés. 

de 800 000T les émissions de gaz à effet de serre liées à la décomposition des déchets, en mettant systématiquement les déchets biodégradables dans le bac à compost. 


Bien sûr des solutions existent dans les campagnes mais aussi dans les villes.


Sur Paris, comment cela se passe ? 


La collecte en porte-à-porte en pied d'immeuble

  • Collecte des ordures ménagères et assimilés : bacs à couvercle vert ou gris ramassés quotidiennement ;

  • Collecte du verre : bacs à couvercle blanc ramassés une fois par semaine ;

  • Collecte des autres déchets recyclables (multi matériaux, papier, carton, emballages plastiques, etc.) : bacs à couvercle jaune ramassés trois fois par semaine ;

  • Collecte des déchets alimentaires dans les 2e, 12e et 19e arrondissements : bacs à couvercle marron


La collecte en porte-à-porte étant mécanisée, les déchets doivent être présentés dans les bacs roulants et fermés, mis à disposition par la Ville de Paris. Le volume de ces bacs varie entre 120 et 750 litres. La dotation par immeuble est évaluée en fonction des besoins.


La collecte en apport volontaire


A la Fondation VALGO, dès 2019, nous nous sommes intéressés à la gestion des déchets, au sein des complexes hôteliers et réduire le gaspillage reste la priorité en amont de l'implantation des solutions de compostage.


En 2024, #Tousaucompost! est un évènement national annuel qui valorise la pratique du compostage de proximité des déchets organiques, pour trouver les animations proches de chez vous : https://tousaucompost.fr/ 

20 vues

Comments


bottom of page