Contre le Black Friday, de nouveaux espoirs Green pour l’environnement

Originaire des États-Unis, le Black Friday (et même le Black Week depuis quelques années), permet à de nombreuses entreprises de proposer une multitude de réductions et promotions à leurs clients.

Durant ces journées de consommation excessive qui sont suivies par le Cyber Monday, l’environnement est mis à rude épreuve : augmentation des déchets, pollution liée aux nombreuses livraisons, surproduction et surconsommation… Toutes ces actions consuméristes font augmenter la facture écologique.

Depuis quelques années, de nombreuses initiatives citoyennes, collectives et écoresponsables, ont été mises en place pour contrer tout ce gaspillage à échelle mondiale.

Planète Terre portée par plusieurs mains sur fond green d'arbres

Green Friday, un mouvement écologique et citoyen


D’origine française, le Green Friday souhaite enrayer les phénomènes de surconsommation et de surproduction engendrés par le Black Friday, événement mondial du consumérisme.

Le “vendredi vert” a pour objectif de supprimer tous les déchets du Black Friday, dont la 1ère édition en France date de 2013.


Le consom’acteur face à la banalisation du Black Friday

C’est grâce à la participation et à l’implication de la Mairie de Paris dans cette cause, que le collectif Green Friday a pu se développer rapidement. Leur force est d’inciter les consommateurs à se tourner vers de nouvelles habitudes de consommation plus responsables et plus durables.

Cette journée anti-Black Friday compte environ 400 entreprises partenaires chaque année. Elle se structure autour des thématiques du consom’acteur : réparer ou donner plutôt que jeter, allonger la durée de vie de vos appareils au maximum, acheter auprès de vos artisans locaux afin d’éviter une pollution inévitable liée aux transports ou bien encore favoriser les produits labellisés.


« 70% des Français souhaitent changer totalement leur manière de consommer. 78% d’entre eux associent le Black Friday à une opération contribuant à la surconsommation. »

Le Green Friday permet également de démontrer que chaque action individuelle peut avoir un impact positif, décisif et important dans la lutte contre le réchauffement climatique et pour la protection de la planète.

Green Friday et pots de fleurs

Le mouvement vous invite à développer le commerce équitable. L’objectif reste toujours le même : réduire votre impact environnemental et mettre en avant une consommation responsable.

Il est possible pour chaque structure, entreprise ou association, qui souhaite s’impliquer de rejoindre cette belle cause environnementale directement sur le site du mouvement pour encourager les modes de production respectueux de la Terre et de l’humanité.



30 Days Challenge, “Action ou Vérité” ?


L’année dernière, le collectif a proposé via son compte Instagram une action collective et écoresponsable à l’ensemble de ses followers sous la forme de défis quotidien et cela durant un mois.

C’est en utilisant le hashtag #GreenFridayChallenge partagé massivement sur les réseaux sociaux, que les consommateurs ont pu mettre en avant cette prise de parole écologique. Pour rendre attractif et ludique cette action, le mouvement citoyen a proposé de jouer à « Action ou Vérité ».


Leur objectif est à la fois simple et efficace. Il faut donner envie aux gens de s’impliquer et de passer du statut de consommateur à celui de consom’acteur, en leur donnant le moyen et les connaissances pour le faire.

Screenshot du hashtag Green Friday Challenge sur Instagram

L'avenir du Green Friday


A terme, le green Friday, créé en 2017 à l’initiative du réseau d’entreprises de l’économie solidaire et durable Envie, souhaite devenir un modèle d’écoresponsabilité tout au long de l’année.

Tous les derniers vendredis du mois, le mouvement Green Friday mobilise ses membres pour des actions écologiques. Chaque membre du collectif s’engage à mener des actions environnementales concrètes en faveur d’une consommation responsable.

Face à la puissance de l’hyperconsommation, ce rendez-vous mensuel souhaite devenir l'une des journées incontournables en faveur de la protection de l’environnement.




Make Friday Green Again, le collectif des marques anti-Black Friday


Il n’y a pas que les citoyens qui se mobilisent contre l’hyperconsommation du Black Friday, certaines entreprises participent à ce contre-pied nécessaire pour changer nos pratiques face à l’urgence climatique.

Suite à l’implication environnementale et à la motivation du Groupe FAGUO, le Make Friday Green Again, collectif créé en 2019, réunit l’ensemble des marques qui ne participent pas au Black Friday.

Pari réussi ! Comme un effet boule de neige, de plus en plus de marques rejoignent cette cause pour (r)établir des bases saines et écologiques de consommation afin de lutter concrètement contre le réchauffement climatique et notre impact sur l’environnement.

Make Friday Green Again, plante et café

“Make Friday Green Again” est également soutenu par la communauté BCORP et sa campagne #DONUTFRIDAY. Cette appellation certifie les entreprises commerciales répondant à des exigences sociétales et environnementales, de gouvernance ainsi que de transparence envers le grand public.


« Consommons moins mais mieux ! »

Présenté à l’origine comme un mouvement marginal, sa lutte efficace contre le Black Friday a changé la donne. Satisfaire les besoins de tous, tout en respectant les limites des ressources de notre planète, ne s’opposent pas aux principes de consommation mais les rationnalisent.



Quels sont les enjeux du “Make Friday Green Again” ?


Avec plus de 1200 marques participantes en 2020, le collectif Make Friday Green Again s’agrandit d’année en année et incite de plus en plus d’enseignes à s’engager et à sensibiliser leurs communautés.

Comment choisir une alternative écologique et écoresponsable au Black Friday ? En mettant en avant des réflexes simples et vertueux qui déclenchent une prise de conscience environnementale générale des consommateurs.

« Un achat inutile a un coût pour nous et surtout pour la planète. 

Outre l’aspect responsable et écologique, les anti-Black Friday mettent en avant également des arguments économiques. En effet, certaines marques profitent du Black Friday pour tromper les consommateurs. Comment ? En mettant en place de fausses promotions ! Le prix d’origine est gonflé de 50% par exemple. Puis la marque propose une réduction de 25%. Le produit est donc plus cher de 25%.


Si cet exemple est caricatural, les pratiques trompeuses sont nombreuses et variées à cette période de l’année. L’année dernière, 48% de la population interrogée à propos des arnaques du Black Friday était de cet avis.




L'info en +


L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) a réalisé une infographie efficace détaillant l’impact de nos objets du quotidien, que nous achetons et dont leur poids caché pèse réellement sur l’environnement.


Enfant portant une pancarte "Save the Planet - Go Green" lors d'une manifestation pour l'environnement

Et sinon ?


L’essor de nouvelles initiatives prônant des valeurs écologiques permet au mouvement de s’étendre. Nous vous proposons un tour d’horizon de ces acteurs qui ne refusent pas la consommation mais souhaite l’encadrer pour le bien de la terre.

#BlackForGood, un ensemble d’entreprises de consommation de tout secteur et de toute taille qui souhaite lutter contre les dérives de cette consommation excessive. Ces entreprises partagent le même constat que les consommateurs : plus d’engagement éthique pour un changement général et nécessaire de nos pratiques de consommation.

#MoinsMaisMieux souhaite embrasser le chemin d’une consommation engagée et respectueuse de l’environnement, en impliquant les citoyens comme les entreprises. Porté par la société CAMIF, spécialisée dans l’aménagement local et durable de la maison, le Blue Friday de #MoinsMaisMieux se veut rassurant et engageant afin de réduire drastiquement la production de déchets et préserver l’environnement.

#FairFriday, un temps de mobilisation annuel pour la biodiversité. Initié par Nature & Découvertes, Fair Friday veut mettre à l’honneur les causes écologiques comme la diminution drastique des animaux sauvages ou des surfaces arborisées du territoire français.



Deux collectifs pour une même cause - Make Friday Green Again & Green Friday

Cette année, Make Friday Green Again et le collectif Green Friday co-signent une lettre ouverte afin de mettre en avant la sensibilisation à l’impact général de la consommation sur le climat et sur l’environnement.


Cet engagement permettra de demander au futur Président de la République française de soutenir cette cause importante et de tout mettre en œuvre pour honorer et respecter les Accords de Paris, signés lors de la COP21 en 2015.

Pour signer cette lettre ouverte et privilégier une consommation raisonnée et raisonnable, cliquez ici.


En réaction à cet évènement poussant à la surconsommation, divers acteurs comme Youth For Climate et Buy Nothing Day (Jour Sans Achat) se sont également développés à travers le monde.



L'engagement de la Fondation VALGO


Fidèle à ses valeurs, la Fondation VALGO s’implique aussi dans cette prise de conscience environnementale.


Pour cela, les collaborateurs du Groupe VALGO sont sensibilisés aux enjeux écologiques actuels, à travers différents moyens de communication et de sensibilisation. Par exemple, nous développons des ateliers écoresponsables lors de séminaires internes. La surconsommation engage toute la société dans la transformation des habitudes. C’est pourquoi nous valorisons les bacs de recyclage des déchets, la suppression des bouteilles plastiques, idem pour les emballages individuels en agence. Conscient que ce sont des habitudes qu’il faut aider à faire évoluer au quotidien, nous proposons toutes ces initiatives pour que nos collaborateurs soient ambassadeurs de ces mouvements vitaux pour la protection de la terre. “VALGO Médecin de la terre” partage ces astuces pour protéger la biodiversité.

C’est donc naturel pour VALGO de soutenir différents projets environnementaux à travers 3 grandes thématiques concrètes et écologiques :

- Environnement et Économie circulaire

- Éducation et Formation

- Art et Patrimoine



Découvrez également les idées "Zéro Déchet" et écologiques de la Fondation VALGO pour passer de belles fêtes de fin d’année et de Noël, tout en étant respectueux de l’environnement.



22 vues